Blogue

Le système relationnel sauveur/affligé

12/06/2020

 

Le système sauveur/affligé se retrouve souvent dans les relations humaines. C'est souvent le fonctionnement des parents, des éducateurs et des psychothérapeutes. En adoptant le rôle du « sauveur », ces personnes tentent de refouler leur propre souffrance en s'occupant de la souffrance d'autrui en les maternant, les ménageant, les protégeant ou en les prenant en charge. On peut reconnaître un « sauveur » par le fait qu'il sacrifie son temps et son énergie à répondre aux besoins des autres au détriment de ses propres besoins et de sa propre santé physique et psychologique. J'ai un profond respect pour les proches-aidants qui, par choix ou par obligation, s'occupe d'une personne qui a besoin d'aide sur la plan physique, psychologique ou matériel. J'ai pu observer chez les proches aidants non seulement un manque de temps pour prendre soin d'eux mais aussi une incapacité à accueillir leur émotions négatives. Ils développent alors un personnage optimiste, confiant et invincible.  C'est lorsque ce personnage craque que les proches aidants décide de consulter un professionnel.  

 

Comme vous le savez, je suis thérapeute en relation d'aide, je suis donc une « sauveuse » dans l'âme. Il serait facile pour moi de tomber dans le piège du ménagement avec mes clients. Cependant, grâce à l'auto-observation que je fais durant la séance, j'arrive à voir les signes d'une prise en charge ou les signes du ménagement. À ce moment-là, je change ma façon d'intervenir auprès de mon client ou de ma cliente. Par exemple, avec un proche aidant, mon rôle est d'aider la personne à prendre conscience de l'intervention du personnage dans sa vie pour ensuite l'amener à la découverte de ses émotions refoulées. 

Please reload

En vedette

Le système relationnel bourreau/victime

02/06/2018

1/3
Please reload

Archives
Please reload

Inscrivez-vous

Clinique de Psychologues Inc.

293 boul. Lacombe
Repentigny, Québec
J5Z 2V6

  • Facebook
  • LinkedIn

© 2019 Karine Boucher - TRA